CAA Paris workshops and session

CAA headerMy favourite conference of the year, the CAA, will take place in Paris on 22-25 April 2014! The call for papers has now opened and the organisers put up an impressive list of sessions. I want to advertise three in particular: the ones I am involved in 😉

We will organise a workshop on network analysis for archaeologists, using a cool dataset on the Eurasian Silk Road. Those who missed The Connected Past network analysis workshop might be interested in joining this one in stead!
W11: Introduction to network analysis for archaeologists
Tom Brughmans, Ursula Brosseder, Bryan Miller

Secondly, we will host a cool new concept for a workshop: one hour, one model! The idea is that people get together, discuss a common generic archaeological research topic and spend an hour or so designing multiple computational models representing this topic.
W12: One hour, one model: Agent-based Modelling on-the-fly
Iza Romanowska, Benjamin Davies, Enrico Crema, Tom Brughmans

Finally, we will also host a session on agents, networks, equations and complexity. Exciting!
S25: Agents, Networks, Equations and Complexity: the potential and challenges of complex systems simulation
Benjamin Davies, Iza Romanowska, Enrico Crema, Tom Brughmans

Please find the full abstracts on the CAA2014 website. The deadline for abstract submissions is 31 October 2013. Don’t miss out on this cool event!

Advertisements

Programme first French Historical Networks group

A group of French Historians recently set up Res-Hist, a project to bring together the community of french-speaking researchers working with networks in history. The programme of their first meeting is just out and it looks really impressive. Make sure you put this one in your schedule!

You will find below the program of the first meeting of the Res-Hist group, which aims at fostering discussion among French-speaking historians interested in network analysis. The group also has a blog at reshist.hypotheses.org, including texts or abstracts of the presentations for the Nice meeting.
One of the next meetings (they will be held in Paris and Toulouse in 2014-5), will include close disciplines (archaeology, geography, sociology, political science, etc.) and the other will be used to establish ties with historians from other countries/using other languages -> you’ll hear more about them in time!

Réseaux et Histoire

Premières rencontres scientifiques du groupe Res-Hist

organisées par le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, en partenariat avec l’Institut Universitaire de France
et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est

 

Nice, 26-28 septembre 2013

Jeudi 26 septembre 2013

De l’utilisation des réseaux en histoire : retours d’expériences

9h15 : Accueil

9h30 : Introduction par Pierre-Yves Beaurepaire et Silvia Marzagalli (CMMC, Université Nice Sophia Antipolis et Institut Universitaire de France)

9h45-10h30 : Nicolas Verdier (CNRS, Géographie-cités, Paris), Passer par les évolutions du réseau d’un réseau technique pour comprendre les évolutions de l’espace : La poste aux chevaux en France au XVIIIe siècle.

10h30-11h15 : Stéphane Frioux (UMR 5190 LARHRA, Université Lyon 2), Les réseaux de la modernité : circulation des savoirs et diffusion de l’innovation en hygiène urbaine (France, fin XIXe siècle-années 1930).

11h15-11h30 : Pause-café

11h30-12h15 : Florent Hautefeuille (Université de Toulouse II), Des sources fiscales médiévales à la reconstruction des systèmes relationnels : étude d’une communauté paysanne.

12h15-13h : Jérôme  Lamy (LabEx Structuration des Mondes Sociaux, Université de Toulouse), Les astronomes toulousains et la République des Lettres au 18e siècle : modes de communication et structure des réseaux

13h-14h15 : Pause repas

14h15-15h : Isabelle Rosé (Université Rennes II), Comment utiliser, transposer et adapter l’analyse de réseaux égocentrés aux sociétés du haut Moyen Âge? Quelques propositions de méthode autour de deux études de cas.

15h-15h45 : Andoni Artola (Université du Pays Basque), La notion de réseau dans l´étude du developpement idéologique. Le cas de l´épiscopat espagnol (1760-1839).

15h45-16h15 : Pause-café

16h15-17h00 : Pierre Gervais (Université Paris III), L’analyse de réseau en autodidacte: critique et illustration. Le cas de la base de données ANR Marprof sur la comptabilité marchande du XVIIIe siècle et de son usage.

17h00-17h45 : Vincent Gourdon (CNRS, Centre Roland Mousnier, Université Paris IV), Les témoins de mariage civil dans les villes européennes du XIXe siècle : quel intérêt pour l’analyse des réseaux familiaux et sociaux ?

17h45-18h30 : Elisa Grandi (Université Paris Diderot), Politiques locales et experts internationaux: Les réseaux de la Banque Mondiale en Colombie (1949-1970).

 

Vendredi 27 septembre

 

Atelier de doctorants et jeunes chercheurs I 

9h00-9h30 : Andurand Anthony (PLH-ERASME, Université Toulouse-Le Mirail), L’analyse des réseaux sociaux comme outil d’analyse textuelle : le cas des Propos de table de Plutarque.

9h30-10h00 : Deschanel Boris (IDHE, université Paris I), L’analyse de réseau appliquée aux trajectoires sociales des négociants dauphinois, de la Révolution à la Restauration.

10h00-10h30 : Gonzalez-Quijano Lola (LaDéHiS, EHESS), Le demi-monde : prostitution et réseaux sociaux dans le Paris du XIXe siècle.

10h30–11h00 : Pause café

11h00-11h30 : Elise Lehoux (EHESS), Entre France et Allemagne, réflexions autour du réseau de sociabilité et des traditions savantes de l’archéologue Aubin-Louis Millin.

11h30-12h30 : Alvaro Chaparro (CMMC, Université Nice Sophia Antipolis), Bases de données et application de l’analyse des réseaux. L’expérience de Fichoz et de Navigocorpus

12h30-13h30 : Pause buffet

13h30-14h00 : Bertoncello Frédérique et Marie-Jeanne Ouriachi (CEPAM, Université Nice Sophia Antipolis), Des lieux et des hommes : réseaux de peuplement et réseaux familiaux dans l’Antiquité.

14h00-14h30 : Smyrnelis Marie-Carmen (Institut Catholique de Paris / EHESS), Identités, réseaux, espaces en Méditerranée et en Europe au XIXe siècle. L’exemple de familles grecques.

14h30-15h00 : Pallini-Martin Agnès (EHESS, ANR ENPrESA), Réseaux commerciaux et politiques des Florentins à Lyon autour de 1500.

15h00-15h30 : Viera Rebolledo-Dhuin (CHCSC, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), Dynamiques des réseaux de crédit à Paris au XIXe siècle.

15h30-16h00 Pause-café

16h00-17h00 : Beauguitte Laurent (groupe fmr – flux, matrices, réseaux), Régionalisation politique et gouvernance mondiale : l’ONU au prisme des réseaux.

17h00-18h00 : Gasperoni Michaël (EHESS), Histoire et réseaux de parenté : concepts, outils, méthodes

Samedi 28 septembre

Atelier de doctorants et jeunes chercheurs II 

9h00-9h30 : Nabias Laurent (CHSCO, Université Paris Ouest Nanterre), Etude prosopographique et analyse des réseaux de l’ancienne noblesse francilienne de Philippe Auguste à Charles VII (1180-1430).

09h30-10h00 : Marylou Nguyen Hoang Phong (Université Paris-Est), Pouvoir et réseaux égocentrés à l’époque moderne. Présentation d’une tension conceptuelle et méthodologique.

10h00-10h30 : Pierre-Marie Delpu (Centre d’histoire du XIXe siècle, Université Paris I), Les réseaux libéraux napolitains (premier XIXe siècle) : insertion transnationale et modernisation locale.

10h30-11h00 : Vivien Faraut (CMMC, Université Nice Sophia Antipolis), Les réseaux libéraux sous la Restauration.

11h00-11h20 : Pause-café

11h20-13h00 : Discussions et conclusions

Comité scientifique :

Pierre-Yves Beaurepaire (Université Nice Sophia Antipolis – Institut Universitaire de France)

Michel Bertrand (Université de Toulouse – Institut Universitaire de France)

Claire Lemercier (CNRS-Sciences Po Paris)

Silvia Marzagalli (Université Nice Sophia Antipolis – Institut Universitaire de France)

Zacarias Moutoukias (Université Paris Diderot-Paris VII)

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑